Compte rendu de la lecture théâtralisée de Bonheur d’occasion

Jeudi dernier, Kim Chabot, animatrice à l’émission, a eu la chance d’assister à la lecture théâtralisée de Bonheur d’occasion au Studio P, évènement s’inscrivant dans la programmation de Québec en toutes lettres. Dans le décor intime de cette salle aux murs de briques rouges, la brochette de comédiens dirigés par la comédienne Joëlle Bond s’animent, en toute simplicité, en nous faisant la lecture du chef d’œuvre de Gabrielle Roy. Devant nous, la vie de Florentine Lacasse, serveuse du Quinze-Cennes dans le quartier Saint-Henri, prend forme. Fière, solide et étrangère à ce monde de précarité dans lequel elle se démène, la protagoniste qu’incarne Noémie O’Farrell fait son bout de chemin entre les pièces surpeuplées de l’appartement familial, les divertissements que la ville lui offre à travers Jean Lévesque (Jean-Michel Déry) et la possibilité d’une vie stable partagée avec Emmanuel Létourneau (Nicolas Germain-Marchand).

La mise en lecture efficace de Joëlle Bond nous révèle avec humilité et humanité cette vie où les vêtements mille fois rapiécés côtoient les vitrines luxueuses de la rue Sainte-Catherine. La précision du jeu des comédiens et du jeu des projecteurs, qui font habilement la transition entre les différentes scènes, nous fait oublier l’absence de décors et d’accessoires. Ainsi mise en lumière, la richesse de la plume de l’auteure récipiendaire d’un prix Femina nous transporte dans un univers tissé de misère, d’humour et de personnages aussi vrais que touchants.

Image : Éditions Boréal.

Bonheur d'occasion. Éditions Boréal.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s