Baladodiffusion de la semaine (21 décembre 2016)

Penser et « panser » les plaies du Canada : le moment Laurendeau-Dunton, 1963-1971, entrevue avec Valérie Lapointe-Gagnon

Saviez-vous que c’est vers dix intellectuels de partout à travers le Canada qu’on s’est tourné dans les années 1960 pour trouver un remède aux problèmes de cohabitation entre anglophones et francophones de l’époque? Saviez-vous que la commission d’enquête qui fut créée pour régler ce problème a entre autres jeté un œil du côté de la Suède, de la Belgique et de la Suisse pour proposer des solutions au « mal canadien » ? Saviez-vous que la Commission Laurendeau-Dunton permet de prendre conscience des difficultés qu’ont pu rencontrer les femmes qui souhaitaient entrer dans la sphère publique (que ce soit en politique ou dans le monde intellectuel) à cette époque? Si vous désirez en apprendre plus sur cette époque où on cherchait activement des solutions pour permettre au Canada de se renouveler et de se doter d’une identité qui conviendrait à l’ensemble de ses habitants, nous vous invitons à (ré)écouter l’entrevue que Valérie Lapointe-Gagnon nous a offerte sur le sujet.

L’émission est disponible en ligne à l’adresse suivante :

http://cdn.chyz.ca/wp-content/uploads/2016/12/22115809/3600-21-d%C3%A9c.mp3

Bonne écoute !

m965-199-2674

Image : Johns Collins, Dédoublement de personnalité, 1964, 20e siècle, encre, crayon de couleur et blanc opaque sur papier, 36.9 x 29.3 cm, M965.199.2674, Musée McCord.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s