Stanley Kubrick : l’enfant terrible du cinéma (1928-1999), entrevue avec André Caron

Vingt ans après son décès, le cinéaste Stanley Kubrick continue de fasciner. De ses premiers films à son ultime Eyes Wide Shut, en passant par l’iconique 2001 : l’odyssée de l’espace, le troublant Orange mécanique ou le classique de l’horreur The Shining, le réalisateur s’est imposé comme une figure de premier plan du grand écran, aux côtés des Bergman, Tarkovski et Antonioni de ce monde. L’auteur et critique de cinéma André Caron est venu nous parler de sa passion pour ce personnage hors-norme. Écoutez l’entrevue via le lien suivant : http://cdn.chyz.ca/wp-content/uploads/2019/03/10152909/2019-03-10_3600-secondes-dhistoire-rediffusion_chyz943_bH1Gx.mp3

Photo : Scène de The Shining (1980)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s