Maurice Séguin, historien du Québec d’hier et d’aujourd’hui. Entrevue avec Jean Lamarre.

Après avoir exploré la vie et la carrière de Guy Frégault en décembre dernier, nous nous sommes penchés sur un autre membre de l’École historique de Montréal, l’historien Maurice Séguin. Intellectuel discret, avare de sa plume, il a néanmoins exercé une influence déterminante sur le milieu intellectuel de son époque en proposant une explication du devenir de la nation québécoise inspirée des thèses personnalistes et en cherchant à échafauder une explication globale du social. L’historien développe ainsi une véritable « sociologie de la nation » qui allait donner un socle théorique au mouvement nationaliste québécois des années 1960. Nous avons reçu le sociologue Jean Lamarre, grand spécialiste de l’École de Montréal, qui vient de faire paraître une monographie sur Maurice Séguin chez Septentrion. Vous pouvez écouter ou réécouter l’émission via le lien suivant : http://cdn.chyz.ca/wp-content/uploads/2019/04/10152906/2019-04-10_3600-secondes-dhistoire_chyz943_PBURU.mp3

Photo : Séguin recevant le titre de professeur émérite de l’Université de Montréal en juin 1984.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s